Voyage en Russie 1

Après un début de voyage quelque peu mouvementé (syndrome du nombre 13 sans doute « чёртова дюжина »), nous survolons, après quelques secousses bien senties, les abords de l’aéroport Pulkovo de Saint-Pétersbourg.

hpim0199w.jpg

 

 

Nous sommes alors pris en charge par notre guide du jour, Dacha, et prenons la direction de l’est. Que de constructions en cours, commerces et logements. Après 3 heures de trajet en car (confortable) au milieu de fôrets, nous arrivons en vue de Tikhvine.

feteville2008.jpg

Après un large détour pour éviter le centre ville bloqué par la foule assistant au concert du dimanche soir, nous arrivons devant la mairie.

hpim0203w.jpg

Là, nos hôtes nous attendent déjà. Rapidement Margarita et Elen font les présentations et chacun repart avec sa famille d’accueil pour une première soirée en Russie. Il faut reprendre des forces et se reposer car le programme de la semaine est chargé.

Lundi matin, rendez-vous à la mairie à 10h. Les conversations vont bon train mais il ne faut pas traîner et nous partons (en bus) pour la visite du monastère, avec Victor (Kandalinski) comme guide.

1695w.jpg

Le monastère (Большой Успенский мужской монастырь)

monastre6.jpg

et sa cathédrale de la Dormition

monastre7.jpg

font partie des sites touristiques essentiels, mais sont avant tout un lieu religieux de première importance.

Vierge de TikhvineEn effet l’Icône de la Vierge de Tikhvine a retrouvé le 9 juillet 2004 sa place dans la cathédrale. Cette icône miraculeuse, apparue le 9 juillet 1383, est vénérée depuis lors dans toute la Russie. Voir le site officiel du monastère pour plus d’informations (en russe ou en anglais).

devantlicone.jpg

 

Après avoir visité la cour intérieure du monastère, nous pénétrons dans la cathédrale (il est d’usage que les femmes se couvrent la tête dans les lieux de culte orthodoxe – pratique courante il n’y a pas si longtemps dans les églises catholiques)

iconostase.jpg

et pouvons admirer l’iconostase (mur couvert d’icônes séparant la nef de l’autel), et bien sûr l’Icône de Tikhvine.

 

En sortant, nous passons devant la pierre miraculeuse, où chacun peut venir demander une guérison (ou autre chose). Ensuite, visite du musée historique de Tikhvine, qui se trouve dans un bâtiment du monastère.

 

 

Et puis, agréable surprise, avant de quitter le monastère, nous assistons émus et admiratifs à un concert offert par le choeur des moines. Musique religieuse, mais aussi profane. CDs disponibles, bien sûr.

Choeur du Monastère

Il est l’heure d’aller rejoindre nos amis de l’association Amitié avec Hérouville qui nous ont préparé à la Maison de la Culture un petit spectacle autour de l’histoire de l’Oiseau de Feu.

oiseaudefeu2.jpg

 

C’est l’occasion de marcher un peu à travers le vieux Tikhvine et ses belles isbas.

 

isba4.jpg

Olga, une danseuse de l’ensemble Dance Art Plus assure la partie dansée (ensemble que nous devrions avoir le plaisir de voir à Hérouville à la rentrée.oiseaudefeu3.jpg

Après le spectacle, déjeuner au Café Gourmant, puis retour au monastère afin d’assister à la remise des prix du concours de musique folklorique qui s’est tenu les jours précédents. Chaque ensemble exécutant deux ou trois morceaux, cela fait un beau concert varié.

0236w.jpg

Après une mini-rebellion, nous nous dirigeons vers l’école de musique Rimsky-Korsakov à pied. « En Russie, faisons comme les Russes ». Et puis c’est bon pour la santé et n’est-ce pas la meilleure façon de découvrir la ville ?

promle72.jpg

promle71.jpg

On nous attend pour commencer le concert « 200 ans de valses ». Récital de piano avec des interprètes de tous âges.

hpim0245.jpg

Nous quittons le petit auditorium pour la soirée de fête, qui a lieu au premier étage. Certains font un détour par les toilettes : immense pièce, mais nous ne sommes plus à l’époque du collectivisme et il n’y a plus qu’une cuvette et un lavabo, bien perdus dans cette vaste surface.

imgp1742.jpg

A l’étage, les tables sont bien garnies et l’ambiance se détend très vite.

imgp1741.jpg

Un trio de jazz assure l’animation musicale. Puis lors d’une pause nous avons la chance d’entendre deux jeunes espoirs de l’art lyrique russe.

hpim0250.jpg

Ensuite, nous nous retrouvons sur la piste de danse, et épuisés, rejoignons nos lits. Car demain départ à 8 heures pour une sortie nature.

Gorenka

0 commentaire à “Voyage en Russie 1”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Cante Luta |
groupe scout derborence |
afvpaaoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faranblog
| Aider les populations des p...
| ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...