• Accueil
  • > Archives pour décembre 2008

Archives pour décembre 2008

Beauté russe

Ksenya Sukhinova, Miss Russie 2008, élue aujourd’hui Miss Monde 2008.kseniasukhinova2.jpg

UN PREMIER CONCERT EPOUSTOUFLANT DU CHOEUR « SVETILEN » DU MONASTERE DE TIKHVINE EN L’EGLISE SAINT-PIERRE DE CAEN

Des 13 membres du choeur présents ce soir, la plupart sont des musiciens professionnels, certains encore étudiants, certains se destinant à la vie monastique et d’autres non. Tous sont sobrement vêtus d’une soutane noire sur un col blanc et alignés en un demi cercle dans le choeur imposant de l’église Saint-Pierre. Leur modeste apparence tranche avec les anges et les ors qui les cernent.

img2939a.jpg

 

Le concert  débute par une présentation du choeur fondé en 1993 par le Père Euphimy et du Monastère de l’Assomption de Tikhvine qui l’héberge. Nous y apprenons l’histoire de l’icône miraculeuse à l’origine de la fondation du Monastère et ses tribulations au fil de l’histoire : volée par les nazis en 1942, elle sera « perdue » durant la débâcle et sauvée par un prêtre russe qui l’emmènera à Chicago. Léguée à son fils adoptif, elle ne devait être rendue à la Russie qu’après la disparition du régime soviétique, ce qui sera finalement chose faite en 2004, à Tikhvine, en présence du Président Vladimir POUTINE. Dès cette présentation, faite avec l’accent russe qui donne un charme si particulier à notre langue française, nous voilà plongés dans une histoire et un univers bien éloignés du nôtre (merci à Oxanna, fidèle interprète !).

Alors, Serguei PIVOVAROV, le chef de choeur, lève à peine les mains et voici que les voix nues montent sous les voûtes et colonisent aussitôt l’espace. Elles alternent entre retenue et puissance, semblent s’éloigner de nous, baisser jusqu’au murmure pour mieux s’enfler et jaillir par instants en véritables cataractes sonores.

imgp5714.jpg

img29431.jpg

Parfois, l’un des chanteurs fait deux pas en avant, il sera le soliste d’un morceau avant de regagner le rang et se fondre de nouveau avec les autres. Rare cohésion que celle de ce choeur en effet, dont on devine que tous les membres se connaissent si parfaitement que c’est à peine s’ils ont besoin de regarder leur chef pour savoir quoi faire à quel moment : nombre d’entre eux chantent souvent les yeux fermés, la tête levée vers les voûtes et des horizons forcément célestes et nous propulsent avec eux vers un ailleurs qui nous fait oublier la dureté des chaises et la fatigue d’une semaine bien remplie…

img29401.jpg img29451.jpg

img29571.jpg

Certains solistes resteront particulièrement dans nos mémoires : un jeune ténor à la puissance vocale incontestable, notamment, et surtout une voix inclassable, quasi inhumaine, dont je suis incapable de décrire ici la qualité, mais plutôt l’effet ressenti : le corps tétanisé mais l’esprit emporté, embarqué, le sentiment de n’être plus tout à fait ici et maintenant mais véritablement propulsée hors de moi-même.

img29501.jpg

Dans l’ensemble, les spectateurs semblent muets de saisissement devant ces prouesses vocales a capella, sauf lorsque s’élèvent les applaudissements qui iront crescendo tout au long du concert avant de s’achever par une « standing ovation » suivie de trois rappels. Visiblement heureux de leur succès, les membres du coeur ne se feront pas prier pour prolonger l’enchantement : au total, c’est plus d’une heure trente de musique qu’ils nous ont offert.

Au programme, une vingtaine de morceaux religieux, russes principalement, et donc particulièrement exotiques à nos oreilles, même si l’on reconnaît au passage quelques classiques en latin (« Gloria in excelsis », le « Miserere » d’Antonio Lotti ou un « Notre Père » sur une mélodie anonyme du XVIème siècle). Si le répertoire du choeur « Svetilen » comprend également des chansons populaires russes, des extraits de romances ou des morceaux tirés d’opéras, ses membres ont en effet choisi d’interpréter ce soir ce qui se prêtait le mieux à la magnificence de cette église Saint-Pierre, à savoir de la musique religieuse des XIXème et XXème siècle.

Ce fut en tout cas une expérience extraordinaire que de pouvoir découvrir ces choristes : qualité musicale, richesse des timbres et du répertoire, symbiose parfaite de chaque personnalité au sein du groupe… Force est de reconnaître que nous ne possédons décidément pas l’équivalent dans notre tradition vocale française.

Ce soir, l’âme russe s’était posée en Normandie le temps d’un concert. Les membres du choeur en donneront trois autres ces prochains jours. Courez-les voir si vous en avez l’occasion, car, oui, le choeur « Svetilen » mérite bel et bien son nom d’« illumination » et les quelques 300 spectateurs de ce moment d’exception partagé en leur compagnie sont ressortis dans l’air froid de l’hiver le coeur empli d’allégresse.

Derniers concerts :

-         Dimanche 7 décembre, 18h00, théâtre d’Hérouville Saint-Clair

-         Lundi 8 décembre, 20h30, Chapelle Lalique, Douvres (entrée libre)

 Emmanuelle NEVEUX-DOMIN



Cante Luta |
groupe scout derborence |
afvpaaoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faranblog
| Aider les populations des p...
| ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...