• Accueil
  • > Archives pour octobre 2009

Archives pour octobre 2009

Une assemblée générale animée le 23

Repoussée pour des problèmes de calendrier, l’assemblée générale a enfin pu se tenir vendredi soir, avec un bureau très masculin, en l’absence de Claire et Irène.

p1010863.jpg

Après lecture du rapport d’activité et du rapport financier, la parole a été prise  de manière constructive par la salle qui a posé de nombreuses questions, tant sur l’aspect financier que sur les actions engagées et les projets futurs. Ne souhaitant pas rentrer trop dans le détail, ce qui nous aurait conduit très tard dans la nuit, il a été proposé de mettre en place des groupes de travail pour les différents projets.Ont été évoqués la soirée russe du 8 janvier prochain, divers projets d’animation, une nouvelle visite des enfants de l’orphelinat, les voyages en 2010 (?) et 2011. Nous reviendrons sur ces différents points.

p1010867.jpg

Michel Virengue nous a informé du projet en cours du musée Mémorial d’ouvrir de nouvelles expositions permanentes, dont une sur le front Russe (ouverture premier trimestre 2010, dans le cadre de l’année de la Russie en France). Il a souhaité que nous initions en complément une exposition à Hérouville sur la bataille de Tikhvine (septembre-décembre 1941), tournant de la Seconde Guerre Mondiale (Grande Guerre Patriotique), puisque ce fut la première défaite allemande, défaite qui, d’une part, sauva Leningrad d’une asphyxie totale, d’autre part, en détournant de nombreuses troupes allemandes du front de Moscou, permit une seconde victoire des alliés. Nous aurons l’occasion de revenir sur le sujet.

A la fin de la soirée, il a été procédé à l’élection d’un tiers du conseil d’administration. Bienvenue aux nouveaux et tous nos chaleureux remerciements à ceux qui ont décidé de prendre un peu de recul après de nombreuses années d’activité, Irène et Jean-Claude.

Compte-rendu en espace adhérents.

Gorbatchev au sujet des élections

L’ancien dirigeant soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, s’est livré à une attaque en règle lundi contre l’état de la démocratie en Russie, jugeant que les élections étaient une « farce » et que les citoyens n’avaient plus « confiance » en elles.

      L’ancien prix Nobel de la Paix dresse un portrait peu flatteur de la démocratie russe dans  Novaïa Gazeta, dont il est copropriétaire. L’actualité donne à Gorbatchev l’occasion d’intervenir : mercredi, trois partis – l’ultranationaliste LDPR, les communistes et Russie juste (centre gauche) – ont boycotté la séance de la Douma (Parlement) pour protester contre des fraudes aux élections locales du 11 octobre, remportées haut la main par Russie unie, le parti du Premier ministre Vladimir Poutine. « Si des gens aussi prudents, disciplinés et proches du pouvoir ont pris une telle initiative, c’est que la confiance dans l’institution politique – les élections – est définitivement perdue, estime le dernier dirigeant de l’Union soviétique et père de la perestroïka. C’est la faillite complète des (responsables) politiques qui agissent selon le principe « peu importe qui vote, l’essentiel c’est comment on compte les voix ». »

Mesuré à l’égard de Poutine

Après ce constat d’échec, Mikhaïl Gorbatchev, qui critique régulièrement le système en place, mais, très impopulaire dans son pays, ne dispose que d’une audience très limitée auprès de ses concitoyens, en appelle à une nouvelle donne politique. « Qu’est-ce qu’une démocratie si les gens n’y participent pas ? Le système électoral a été complètement mutilé. Il faut une alternative, a-t-il lancé, en soulignant le rôle de la presse comme relais d’opinion en l’absence de véritable opposition. D’une manière générale, les discussions politiques principales (…) la fonction de contrôle sur le pouvoir reviennent de nouveau à la presse, poursuit-t-il. Compter sur la Douma n’a pas de sens. »

     Mikhaïl Gorbatchev a souvent qualifié Russie unie « de parti de bureaucrates et de pire version du PCUS » (Parti communiste d’Union soviétique) mais reste plus mesuré à l’égard du Premier ministre. S’il critique les années Poutine, président de 2000 à 2008, il estime toutefois que ce dernier a « sauvé la Russie du démantèlement ».

source AFP

 

Festival de Honfleur : la sélection avance

 

 

Sélection de l’année


Festival de Honfleur : la sélection avance dans Cinéma f4770

Conte de l’obscurité, 2009

(Сказка про темноту)

 

Nikolaï KHOMERIKI

(Николай ХОМЕРИКИ)

p346 dans Cinéma

f4774

Salle N°6, 2009

(Палата №6)

 

Karen CHAKHNAZAROV

(Карен ШАХНАЗАРОВ)

p364

f4778

Tambour battant / Bouben Baraban, 2009

(Бубен, барабан)

 

Alekseï MIZGUIRIOV

(Алексей МИЗГИРЕВ)

p4811

f4783

Enterrez-moi sous le carrelage / Mais lâchez moi la grappe, 2009

(Похороните меня за плинтусом)

 

Sergueï SNEJKINE

(Сергей СНЕЖКИН)

p288

f4825

Petia sur le chemin du Royaume des Cieux, 2009

(Петя по дороге в Царствие Небесное)

 

Nikolaï DOSTAL

(Николай ДОСТАЛЬ)

p92

f4826

Miracle, 2009

(Чудо)

 

Aleksandr PROCHKINE

(Александр ПРОШКИН)

p243

f4835

Une guerre, 2009

(Одна война)

 

Vera GLAGOLEVA

(Вера ГЛАГОЛЕВА)

p71

 

Premiers films


f4779

Toupie, 2009

(Волчок)

 

Vassili SIGAREV

(Василий СИГАРЕВ)

p9527

f4844

Spécialiste, 2009

(Специалист)

 

Elena SOROKINA

(Елена СОРОКИНА)

p9701

 

Panorama


f4785

Court-circuit, 2009

(Короткое замыкание)

 

Piotr BOUSLOV (Петр БУСЛОВ)

Ivan VYRYPAEV (Иван ВЫРЫПАЕВ)

Alekseï GUERMAN jr. (Алексей ГЕРМАН мл.)

Kirill SEREBRENNIKOV (Кирилл СЕРЕБРЕННИКОВ)

Boris KHLEBNIKOV (Борис ХЛЕБНИКОВ)

p345

f3638

L’Evénement, 2008

(Событие)

 

Andreï ECHPAI jr.

(Андрей ЭШПАЙ мл.)

p382

f4254

Ne pense pas aux singes blancs, 2008

(Не думай про белых обезьян)

 

Youri MAMINE

(Юрий МАМИН)

p178

f3574

Skalolazka et le dernier du septième berceau, 2007

(Скалолазка и Последний из седьмой колыбели)

 

Oleg CHTROM

(Олег ШТРОМ)

p5349

 

Jeune public


f4344

Le Petit garçon, 2008

(Мальчик)

 

Dmitri GUELLER

(Дмитрий ГЕЛЛЕР)

p8317

f4296

La Berceuse, 2007

(Колыбельная)

 

Andreï ZOLOTOUKHINE

(Андрей ЗОЛОТУХИН)

p8195

f3965

La Petite-fille simple, 2006

(Девочка-дура)

 

Zoïa KIREEVA

(Зоя КИРЕЕВА)

p7193

f5089

Déclaration d’amour, 2006

(Признание в любви)

 

Dmitri GUELLER

(Дмитрий ГЕЛЛЕР)

p8317

f5090

Artisanat, 2004

(Ремесло)

 

Dmitri GUELLER

(Дмитрий ГЕЛЛЕР)

p8317

f5099

Le Forgeron, 2002

(Кузнец)

 

Dmitri GUELLER

(Дмитрий ГЕЛЛЕР)

p8317

 


 

 

Evénement spécial / Специальное событие

p4343
Mourad IBRAGUIMBEKOV présente le film : Moscou, je t’aime (Москва, я люблю тебя!)
Projection du film Hauteur (Высота) qui fait partie du film Moscou je t’aime et du documentaire Pétrole (Нефть), Lion d’argent au Festival de Venise en 2003

 

Informations pratiques

ciné-concert et / ou Dîner de Gala
On peut déjà retenir ses places pour la soirée exceptionnelle du samedi 28 novembre 2009 constituée du ciné-concert (film de Boris Barnet La Jeune fille au carton à chapeau, 1927, sur une musique originale composée par Vadim Sher et interprétée par Vadim Sher – piano et Marie Grémillard – violoncelle) et du Dîner de Gala en présence de tous les invités russes :
- Ciné-concert seul : 15 €
- Dîner de Gala seul : 65 €
- Ciné-concert + Dîner : 75 €
Vous pouvez réserver dès à présent en envoyant un chèque à l’adresse :
Festival du Cinéma Russe à Honfleur, BP 40072, 14602 Honfleur cedex

Année France-Russie, rendez-vous en 2010

Année France-Russie, rendez-vous en 2010 dans Culture moz-screenshot

Un premier rendez-vous pour commencer cette année de la Russie en France et de la France en Russie est déjà fixé au vendredi 8 janvier au Café des Images pour une soirée russe : repas, film, romances et chansons à texte.

Au plan national, vous pouvez trouver des informations ici. logoannefrancerussie.jpg

 

sarkozy_1 dans Echanges    Le rendez-vous que la France et la Russie se sont fixé pour 2010 mettra à l’honneur la relation privilégiée qu’entretiennent nos pays depuis près de trois siècles. Celle-ci constitue un acquis précieux, qui a beaucoup contribué à la compréhension et à l’entente au sein du continent européen. Dans une Europe et un monde en mouvement, il nous faut continuer à actualiser le contenu de cette relation et y sensibiliser en particulier les jeunes générations. Je souhaite que les manifestations et les rencontres qui seront organisées en 2010, en France et en Russie, touchent le plus grand nombre de domaines : celui des échanges artistiques et intellectuels, qui ont toujours joué un rôle de premier plan dans la connaissance réciproque entre nos pays ; le monde de l’économie et de l’entreprise, dont la vitalité est elle aussi garante du dynamisme de nos relations ; l’univers de la science et de la recherche. Il importe plus généralement que cette année 2010 offre l’occasion à l’ensemble des acteurs de la société civile de nos deux pays de mieux se connaître, de tisser entre eux de nouveaux liens et de mettre en commun leur esprit d’initiative et leur désir de création.

 Je tiens à assurer nos amis et partenaires russes ainsi que tous les responsables de cet important projet de mon entier soutien dans la poursuite de ces objectifs.

 


Nicolas Sarkozy

Président de la République française

medvedev_1 dans Nouvelles économiques

Chers amis,

La Russie et la France sont deux pays dont l’histoire est très riche et singulière, deux partenaires économiques de longue date, deux Etats unis par des liens politiques, culturels et, tout simplement, humains. L’année 2010 a été déclarée Année de la Russie en France et de la France en Russie. C’est une belle occasion, une fois encore, pour nos deux peuples de mieux se connaître, de redécouvrir la grande diversité de nos patrimoines, d’ouvrir de nouvelles et utiles perspectives de coopération. Je suis sûr que les manifestations à venir enrichiront les relations franco-russes et contribueront véritablement à la prospérité de nos deux pays. Je vous souhaite bonne chance et vous adresse mes meilleurs voeux de réussite.

Dmitri Medvedev

Président de la Fédération de Russie


Laboulaye_1    Dans le domaine de l’art et de l’esprit, la France et la Russie sont unis par des liens anciens et durables, ce dont témoigne au quotidien la vitalité de notre relation culturelle et de notre coopération. L’Année croisée de la France en Russie et de la Russie en France qui se déroulera en 2010 s’est donné pour mission à la fois de célébrer cette proximité, jamais démentie même dans les moments où l’histoire nous a éloignés l’un de l’autre, mais également de montrer l’énergie créatrice et l’ouverture l’un à l’autre dont nos pays savent faire preuve. Placée sous les auspices de nos Chefs d’Etat, l’Année croisée donnera à voir tant les héritages et les traditions sur lesquels reposent nos échanges, que la modernité qui les marque aujourd’hui. L’art et la culture, la pensée, mais également la science et les techniques, l’économie et le commerce seront au programme de ses nombreuses manifestations, dans nos capitales bien sûr, mais également dans nos régions. Nous y inviterons aux premières places la jeunesse qui trouvera là l’occasion de dialoguer, de s’ouvrir à la culture de l’autre et à laquelle il reviendra de faire fructifier les expériences et les amitiés nouées aux cours de ces exceptionnelles rencontres franco-russes.

Stanislas de Laboulaye
Ambassadeur de France en Fédération de Russie

Précision : M. Jean de Gliniasty a remplacé M. Stanislas de Laboulaye en qualité d’ambassadeur de France en Fédération de Russie depuis janvier 2009.

schweizer_1    chibaeff_1     opa_1%281%29

    La France et la Russie sont liées par une ancienne et solide amitié. La qualité particulière de la relation franco-russe dans les domaines des sciences, des arts et de l’économie permet de mobiliser la créativité et l’esprit d’initiative que recèle chacune de nos sociétés. Tel est, selon nous, l’enjeu central du rendez-vous que nous nous sommes fixé. Il s’agira, à travers cette année, d’actualiser et d’approfondir la connaissance que chaque pays a de l’autre, de favoriser de nouvelles rencontres et de nouveaux projets, et d’élargir le cercle des participants aux échanges et à la coopération dans tous les domaines. Ceci passera par un contenu multidisciplinaire, où la création artistique trouvera une place privilégiée, aux côtés de manifestations qui toucheront aux mondes de l’économie, de la science, de l’éducation, du sport et à d’autres sujets d’intérêt commun. Notre objectif est aussi d’ouvrir la programmation à une grande diversité de partenaires, notamment en direction des régions et des jeunes générations. L’Année de la France en Russie devrait ainsi s’étendre à Moscou et à Saint- Pétersbourg mais aussi à l’Oural, à la Sibérie et au cours de la Volga. Un grand nombre de régions et de villes en France se sont pour leur part déjà déclarées prêtes à s’associer à des projets franco-russes en 2010. Il nous reste à souhaiter que cette initiative, née de la volonté des deux gouvernements, trouve un écho favorable, des soutiens et des prolongements parmi les acteurs de la société civile en France comme en Russie. C’est à eux qu’elle est destinée en priorité et ce n’est qu’avec eux qu’elle pourra être utilement menée à bien.


Louis Schweitzer
Président du Comité d’organisation pour la France de l’Année France-Russie
Nicolas Chibaeff
Commissaire général pour la France de l’Année France-Russie
Olivier Poivre d’Arvor
Directeur de Culturesfrance

 

Avdeev_1    Mesdames, Messieurs, Chers amis,
En 2010 aura lieu un événement d’une importance majeure dans l’histoire de nos relations bilatérales, à savoir l’Année de la Russie en France et de la France en Russie. Participeront à ce projet non seulement les capitales, mais aussi, ce qui est particulièrement important, beaucoup de régions de Russie et de départements français. Depuis les actes solennels au niveau gouvernemental jusqu’aux conférences scientifiques réservées aux spécialistes, depuis les projets des musées nationaux jusqu’aux expositions dans des petites villes de province, tout le riche arsenal du dialogue traditionnel – politique, économie, art, culture, échanges de jeunes — contribuera à cette grande oeuvre qu’est le développement des relations d’amitié et d’entente réciproque entre nos deux peuples. Je souhaite aux organisateurs et participants de cette année franco-russe succès artistique, réussite et prospérité ; au public russe et français, beaucoup d’heureuses rencontres avec ceux qui représentent la fierté de chaque pays et qui sont parties intégrantes de nos héritages nationaux.

Alexandre Avdeev
Ministre de la Culture de la Fédération de Russie

 

Schvydkoi_1    Quand au XIe siècle la princesse russe Anne de Kiev partit pour un long voyage en Occident pour devenir Reine de France, elle ne pouvait  imaginer à quel point le pont qu’elle jetait ainsi serait large et solide. Aujourd’hui, dix siècles plus tard, d’innombrables liens nous unissent. Serge Diaghilev en conquérant la France, a succédé à Marius Petipa qui avait charmé la Russie ; les chef-d’oeuvres de Montferrand à Saint-Pétersbourg font écho au Pont Alexandre III à Paris. La Russie est aussi fière des Matisse de la collection Serge Chtchoukine que la France l’est du plafond de Marc Chagall à l’Opéra Garnier. La langue russe de l’émigration est aussi courante à Passy que les franges « à la Mireille Mathieu » dans les rues de Moscou. Les avions de chasse soviétiques de l’escadrille « Normandie-Niemen » ne seront jamais rayés de l’histoire tout comme le vol de Jean-Loup Chrétien sur la station « Mir » est fixé à jamais. Et que dire des « bistrots » français et des taxis conduits par les Russes blancs ? Ou bien des crêpes que Russes et Français considèrent comme leur plat national ! Nous savons nous comprendre et nous apprécier. Nous savons apprendre et admirer nos succès réciproques. Je suis sûr que l’Année de la Russie en France et de la France en Russie sera une véritable fête chaque jour de l’année 2010.

Mikhaïl Shvydkoy
Commissaire du Comité d’organisation pour la Russie de l’Année France-Russie

www.culturesfrance.com

Résultats des élections municipales

Ca y est, les élections sont terminées.

Si les électeurs des villages se sont mobilisés (entre 39 et 66%, moyenne autour de 50%), on ne peut pas dire que l’enthousiasme ait été grand à Tikhvine : 23,98%. Cela pose une fois de plus le problème du pourquoi voter et de manière plus générale de la démocratie à la russe (voir entre autres à ce sujet l’ouvrage de JR Raviot, Démocratie à la Russe, Ellipses : 2008).

A Tikhvine, Russie Unie emporte 18 sièges sur 22, les 4 autres sièges allant à des candidats indépendants. A noter que le Parti Communiste a disparu du Conseil. La municipalité entrante sera majoritairement une municipalité d’hommes d’affaires.

La situation est bien différente dans la campagne.

Résultats des élections municipales xls Résultas élections 2009
 

Elections Municipales

Les 60 076 électeurs du district de Tikhvine se préparent à élire leurs conseillers municipaux (appelés en Russie « députés ») le 11 octobre.

Le territoire du district est divisé en 31 circonscriptions (dont 22 pour la ville même, avec 52 080 électeurs). Le système est quelque peu différent de ce que nous connaissons, puisque chaque circonscription élit son conseiller ; il n’y a pas de liste, seulement des candidatures individuelles, plus ou moins nombreuses suivant les circonscriptions. Ces conseillers élus élisent à leur tour le maire politique.

Ces élections provoquent un intérêt certains puisque pas moins de 221 candidats sont en lice.

Mais seulement 88 pour la ville de Tikhvine :

Russie Unie (parti de Poutine) 22 candidats

Parti Communiste (Ziouganov) 17 candidats

Russie Juste (Rodina, Parti des retraités et Parti de la Vie) 10 candidats

Parti libéral-démocrate de Russie (Jirinovski) 7 candidats

Sans étiquette 32 candidats.

 

Assemblée Générale

L’assemblée générale de l’association aura lieu à Hérouville :

le vendredi 23 octobre à 20h30,

salle polyvalente de Lébisey

avenue de la 3e Division d’Infanterie Britannique.



Cante Luta |
groupe scout derborence |
afvpaaoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faranblog
| Aider les populations des p...
| ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...