Archives pour mars 2010

Séjour de Цвети, наш край à Hérouville

Après un crochet par Versailles sous un soleil printannier, le groupe est arrivé à Hérouville jeudi en fin d’après-midi. Vendredi matin était consacré à  une visite de Caen, château, musée de Normandie, mairie, abbaye aus Hommes, marché Saint-Sauveur. L’après-midi, après un repas à l’école Blaizot, tout le monde partait pour Ouistreham afin de découvrir avant l’heure Le Mont-Saint-Michel (le car-ferry de Brittany Ferries), la plage et les boutiques de la rue de la Mer.

Le soir, première prestation à Bénouville. Цвети, наш край entrait pour la cérémonie du pain et du sel. Puis Anton Mikhailov nous interprétait alors quelques airs, accompagné de Natalia Roumiantseva au piano. Ensuite,  le théâtre folklorique Цвети, наш край revenait pour un programme comprenant trois chants religieux, puis trois pièces folkloriques a cappella. L’ensemble était alors rejoint par Alexi Kovalenko à l’accordéon pour la partie dansante. C’est ainsi que les spectateurs se trouvaient attirés dans les différentes danses, quadrilles, rondes… Après remise de cadeaux par Elen Bordovskaya aux représentants de la municipalité, la soirée se terminait autour du samovar.

x8b5ffaa0.jpgx1da09248.jpgxbf8f6970.jpgx83118d63.jpgxf6f1babb.jpgxc0916bd7.jpg

Samedi, le groupe partait le matin afin de découvrir l’inimitable Mont-Saint-Michel. A 18 heures, nouvelle représentation, cette fois à Sannerville, en présence du maire, M. Pielot. Le programme était très semblable à celui de la veille. Le concert se terminait par un échange de cadeaux. Puis on reprenait de plus belle et  il aura été difficile d’arrêter l’enchainement de danses auxquelles participait le public. tout le monde se quittait après dégustation de gâteaux et de cidre…

x3a462728.jpgxb6d158ea.jpgx9816fe3e.jpgx1e27bbf8.jpgx1e7907b9.jpgxd01bb289.jpgxd5c0b212.jpg

Un peu de repos, et tous étaient prêts pour participer au défilé de Carnaval, dans la bonne humeur.

xfcfe55bb.jpg

x85a008aa.jpg

x132614ec.jpgxd84ab078.jpgx0e83018c.jpgx97f408eb.jpgxd6572517.jpgx20ca2cd5.jpgxcdc85002.jpg

 

Courrier International du 4 mars

Russes : Encore un effort pour être modernes

 

“Modernizatsia !” Tel est le mot d’ordre du premier mandat du président Dmitri Medvedev.
• La Russie est donc invitée par les autorités à accomplir une nouvelle révolution industrielle et morale, à l’image de celle qu’elle avait entamée à la fin du XIXe siècle.
• Mais, pour espérer rejoindre les pays les plus développés à l’horizon 2030, il faudra démocratiser tous azimuts. Et, avant tout, humaniser les relations entre l’Etat et le citoyen.

cirusses1009.jpg

Soirée Débat autour de « Tsar »

Les amis de « La Vie » et le Café des Images nous convient à une soirée autour du dernier film de Pavel Lounguine.

Soirée Débat autour de tsar2.jpg

La projection sera suivie d’un débat animé par Jean-François COLOSIMO.

Medvedev veut que les sociétés françaises aident à moderniser la Russie

Le président russe Dmitri Medvedev le 2 mars 2010 au Medef à Paris

© 2010 AFP (Gonzalo Fuentes)

Le président russe Dmitri Medvedev a appelé mardi les entreprises françaises à participer à la modernisation de la Russie, en investissant dans son pays, au deuxième jour d’une visite d’Etat à Paris, marquée par un très net rapprochement entre les deux pays.

« Il est impossible d’imaginer des relations entre la Russie et la France sans liens économiques », a déclaré Dmitri Medvedev, lors d’une rencontre avec des patrons russes et français, organisée mardi par le Mouvement des entreprises de France (Médef – patronat).

Il a appelé à des échanges de participations entre les entreprises françaises et russes. « Cela renforce réellement les relations », a-t-il assuré, en promettant d’agir de façon très déterminée pour établir un système judiciaire équitable.

« Nous continuerons à améliorer la législation. J’y veillerai personnellement. Je vous le dis très franchement: Je suis très mécontent de ce que nous avons actuellement » en la matière, a dit le président russe.

Dmitri Medvedev, Laurence Parisot et Christine Lagarde  le 2 mars 2010 au Medef à Paris

© 2010 AFP (Gonzalo Fuentes)

L’économie joue un rôle majeur dans le partenariat privilégié que cherchent à construire les présidents français et russe, Nicolas Sarkozy et Dmitri Medvedev, accompagné à Paris de quelques magnats russes, dont les milliardaires Mikhaïl Prokhorov et Oleg Deripaska.

Lundi soir, à l’issue d’un entretien au palais de l’Elysée, deux importants accords ont été signés entre Russes et Français.

GDF Suez a signé un protocole d’accord qui ouvre la voie à une prise de participation de 9% dans le projet russe de gazoduc North Stream. Le groupe industriel Alstom a confirmé qu’il prendrait 25% du constructeur de trains russe Transmashholding (TMH). Il s’agit d’un investissement de départ de 75 millions de dollars, a indiqué mardi la société française.

« L’intensification de la coopération économique qui s’est produite ces 20 dernières années est d’une ampleur sans précédent », a estimé Dmitri Medvedev, qui estime que l’économie russe est trop dépendante du secteur des hydrocarbures.

« En matière de coopération économique, les échanges commerciaux entre nos deux pays sont en plein boom, progressant en moyenne de plus de 25% par an depuis 2006″, soulignait lundi le chef de l’administration du Kremlin, Sergueï Narychkine.

La France est le 6e investisseur en Russie, et le 9e partenaire commercial, loin derrière l’Allemagne, par exemple, selon des chiffres fournis mardi au Médef.

Arrivé lundi en fin de journée à Paris, Dmitri Medvedev avait engrangé l’accord de Paris pour la vente de quatre exemplaires d’un puissant navire de guerre français, le Mistral, capable de transporter des troupes, des blindés et des hélicoptères vers un théâtre d’opérations.

Nicolas Sarkozy, de son côté, avait obtenu un soutien russe au principe de sanctions renforcées contre l’Iran, suspecté de vouloir se doter de l’arme atomique sous couvert d’un programme nucléaire civil.

Le président russe Dmitri Medvedev et le Premier ministre français François Fillon, le 2 mars 2010 à Paris.

© 2010 AFP (Boris Horvat)

Le président russe devait mardi aborder la partie la plus symbolique de sa visite d’Etat en inaugurant au musée du Louvre l’exposition « Sainte Russie » en compagnie de Nicolas Sarkozy. Cette exposition retrace l’art chrétien russe du 9ème siècle à Pierre Le Grand. Elle est un temps fort des années croisées de la Russie en France et de la France en Russie.

Le président russe devait, dans la journée, avoir des entretiens avec des responsables politiques français, dont le Premier ministre François Fillon, à la mi-journée. Un dîner d’Etat, avec les épouses des deux chefs d’Etat, Carla Bruni-Sarkozy et Svetlana Medvedeva, était prévu dans la soirée à l’Elysée. (AFP)



Cante Luta |
groupe scout derborence |
afvpaaoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faranblog
| Aider les populations des p...
| ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...