Archives pour juin 2010

Un groupe russe pour l’inauguration du Festival de Beauregard

Dans le cadre de l’année croisée France-Russie, c’est HAT, un groupe de Tikhvine qui assurera le concert d’ouverture du 2ème Festival de Beauregard :

p1030541.jpg

Le groupe est composé  depuis 2004 d’Evgueny Romanov, Serguei Korobitsyn et Denis Syvchenko. Paroles et musiques sont d’Evgueny Romanov et Mikhail Sokolov, dans la ligne des groupes russes tels que Alissa, Pilot, Spleen, Tequila Jazz, Kino avec l’influence de Red Hot Chilly Pepers, Nirvana, Pantera, Rolling Stones.

Rendez-vous le jeudi 1er juillet à partir de 18 heures.

Université Inter-Ages : le Café de Géo à Tikhvine

Le groupe du Café de Géo de l’Université Inter-Ages a planché toute l’année sur la Russie, sa culture, son économie, ses habitants, le passage du régime planifié de l’époque soviétique à l’économie de marché. L’année s’est terminée par un voyage d’études – mais aussi d’agrément – afin de voir sur place, de vérifier la pertinence de leur travail. C’est ainsi que les quinze ont découvert Saint-Pétersbourg, mais aussi Tikhvine et sa campagne environnante. Reçus dans des familles, ils sont revenus touchés et séduits par l’accueil qui leur a été réservé. Plus de détails ultérieurement.

201006goupecafdegop1070107.jpg

Visite de nos amis de Tikhvine

Un petit groupe de huit personnes menée par Nadejda Polovneva, Présidente de l’Association d’Amitié avec Hérouville, a séjourné parmi nous du 5 au 10 juin.

Arrivés sains et saufs vers 21 heures sous la conduite de Patrick, ils ont été accueillis autour d’un pot d’amitié avant d’être répartis dans les familles.

Dès le lendemain le programme commençait : visite du Mémorial, pose déjeuner puis Bayeux – Cathédrale, Tapisserie de la reine Mathilde, Cimetière Britannique(6 juin oblige). Le lendemain, découverte de Caen le matin, plages du débarquement l’après-midi. Le mardi, à la demande de nos amis russes, visite du Mont-Saint-Michel après une découverte à pied de la baie entre le Mont et Tombelaine. Le mercredi, Pays d’Auge et Honfleur -visite du musée Eric Satie. Le soir réception officielle à la mairie et soirée d’adieux (déjà) à Lébisey. Nous étions bien tassés, car plus de gens que prévu. C’est toujours mieux dans ce sens-là.  (rédaction en cours)

honfleur062010.jpg

Expo ROSSINE à Mortain

A MORTAIN (Manche) :

SAMEDI 5 JUIN :

VERNISSAGE DE L’EXPOSITION

« NINON LE CŒUR PUR » de Solomon ROSSINE à l’Abbaye Blanche

15h : Présentation du film « Lumière Noire sur Saint Petersbourg »et découverte des photographies d’Hervé DESVAUX

16h : Vernissage suivi d’un apéritif et buffet partage

20h30 : Spectacle de Damien RICOUR « un Cœur Simple »

Organisation : Ateliers St Bernard Expos

 

DU SAMEDI 5 JUIN AU DIMANCHE 15 AOÛT :

EXPOSITION « NINON LE CŒUR PUR » à l’Abbaye Blanche,

Ouverte tous les jours de 10h à 12h et de 14h30 à 18h (sauf le dimanche matin et le mardi)

Entrée libre

rossine1.jpg

 

La radio crépite par poignée la voix forte du journaliste. La langue est russe, et le studio de Ninon se cache derrière les beaux quartiers de Saint-Pétersbourg. A travers sa fenêtre, le temps et la rue se sont arrêtés à l’ère soviétique. De son vrai nom Lénina Nikitina, cette ancienne élève des Beaux-Arts de Leningrad, âgée aujourd’hui de 79 ans, pose depuis plus d’un demi siècle pour Solomon Rossine, peintre bioélorusse, exilé à Lannion depuis 1991. Déjà venu exposer ses travaux en 2003 et 2006 à l’atelier Saint-Bernard de l’Abbaye Blanche, l’artiste revient du 5 juin au 15 août, à l’invitation du frère Didier Benesteau, présenter 60 toiles et 20 dessins sur « sa muse » et ceux qui l’entourent : les pauvres, le SDF au pied de son immeuble, ses chiens et ses chats, la foi, le Christ. « Je travaille sur cette exposition, intitulée « Ninon le coeur pur », depuis quatre ans », confie frère Didier, enthousiaste. « Rossine a fait la connaissance de Ninon aux Beaux-Arts, en 1957. Cette femme a connu une vie d’enfer : le blocus de Stalingrad, la maladie, la pauvreté. Mais en rencontrant cette femme, Rossine a rencontré sa chapelle ».

Un film réalisé dans les rues de Saint-Petersbourg

La vie de Ninon, ses sentiments, sa prière, sa solitude et même sa mort et son ascension au paradis, Rossine la peint dans un style « à la fois personnel et russe, et en même temps universel », analyse frère Didier, le commissaire de l’exposition, qui voit dans les ½uvres de l’artiste devenu un ami « du Van Gogh, du Bruegel et du Goya ».
Cette introspection dans l’intimité de Ninon, le religieux de la communauté des Béatitudes l’a voulu accompagné d’une scénographie particulière, mêlant une reconstitution de l’ambiance de Saint-Pétersbourg (ses poteaux et fils électriques, ses gouttières) et des photos de l’ancienne capitale de l’Empire russe réalisées par Hervé Desvaux, photographe avranchinais. « En juillet 2009, je me suis immergé, à l’invitation de Rossine, dans cette ville aux contrastes saisissants, où se côtoient richesse et pauvreté, et j’ai rencontré Ninon ». Une vingtaine de clichés en noir et blanc, réalisés en argentique, rythme l’exposition de tranches de vie de la ville fondée par le tsar Pierre le Grand au pied de la mer baltique. Un film, « Lumière noir sur Saint-Peterbourg », d’une douzaine de minutes a été tourné à l’occasion de cette visite à l’été 2009. Racontant une des nombreuses visites annuelles de Rossine à Ninon, « il sera présenté en guise d’introduction de l’exposition », explique frère Didier, « et sera diffusé sous forme de DVD à 300 exemplaires ». Le jour du vernissage, samedi 5 juin, ce film sera projeté à 15 heures, suivi à 20h30 du spectacle de Damien Ricour, comédien, dans une pièce intitulée « Un coeur simple » d’après les textes de Gustave Flaubert et d’Anton Tchekhov. (La Manche Libre)



Cante Luta |
groupe scout derborence |
afvpaaoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faranblog
| Aider les populations des p...
| ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...