Archives pour la catégorie Danse

Dance Art Plus le 11 septembre

affichedap.jpg

Ballet de Perm à Deauville le 6 février 2010

logoannefrancerussie.jpg Evènement à Deauville le 6 février prochain : le ballet de l’Opéra Tchaïkovski de Perm présentera un programme hommage à Diaghilev

balletdepermlk3.jpg

 

L’Ecole (l’une des plus strictes) et le Ballet de Perm (40 danseurs, 9 danseurs étoiles) font partie des trois plus grands de Russie. Au programme entièrement « Ballets Russes » :

Les Sylphides

Le Spectre de la Rose

Les Danses Polovtsiennes du Prince Igor

Sérénade.

 

 

 

Anna Karenine au Centre International de Deauville

Le chorégraphe Boris Eifman* adapte l’une des œuvres majeures de Tolstoï, Anna Karénine : l’histoire d’une femme que l’amour entraîne sur une voie dont la seule issue est la mort.

karenine.jpg

Boris Eifman insiste sur l’actualité du sujet de l’écrivain. Il se positionne comme chorégraphe-philosophe et ses œuvres sont considérées comme des modèles de psychanalyse scénique. Dans Anna Karénine, il plonge dans l’univers psychologique de l’héroïne pour tenter d’en révéler la dimension érotique.

* chorégraphe officiel de la prestigieuse Académie Vaganova de Saint-Pétersbourg, il quitte son poste en 1977 pour créer sa propre compagnie, avec comme objectif de rompre avec les règles strictes de l’académisme russe et développer une forme d’expression personnelle.

 

UN SPECTACLE HAUT EN COULEURS PAR LE GROUPE DE DANSEURS CONTEMPORAINS ORIGINAIRE DE TIKHVINE « DANCE ART PLUS »

Grâce au partenariat entre la Ville d’Hérouville Saint-Clair et l’association «Amitié Solidarité Tikhvine», notre agglomération a eu le privilège d’accueillir la troupe russe «Dance Art Plus» qui s’est produite à deux reprises :

- Au Centre d’Animation de Rots, samedi 27 septembre à 20h30

- A la Fête des associations d’Hérouville Saint-Clair, dimanche 28 septembre à 16h30

Fondé le 15 novembre 2003, le groupe « Dance Art Plus » se compose de soixante jeunes âgés de 5 à 28 ans, tous amateurs (scolaires ou étudiants). Une trentaine de danseurs étaient présents en Normandie ce week-end.

photo09.jpgphoto10.jpgphoto11.jpgphoto13.jpg1000413.jpg

La troupe a déjà eu l’occasion de présenter ses spectacles dans différentes villes de Russie ainsi qu’en Allemagne, représentations qui ont toujours rencontré beaucoup de succès. Le répertoire complet du groupe se compose de 25 pièces et 5 spectacles différents sont proposés tour à tour.

Une vingtaine de morceaux ont été présentés ce week-end, du solo au numéro réunissant sur scène une quinzaine de danseurs, dans des chorégraphies baroques et endiablées réglées au millimètre et s’enchaînant sans aucun temps mort.

C’est en effet à un véritable show débordant de vitalité et de fantaisie que les spectateurs ont pu assister : un mélange de différentes formes de danse, où les bases classiques de la plupart de ces jeunes danseurs se mêlaient à l’expression la plus contemporaine, en passant par le music-hall, la gymnastique rythmique et jusqu’à des incursions du côté des arts du cirque.

lenabeloussova.jpgCar la chorégraphe Elena Belousova ose tous les styles pour raconter de véritables histoires et nous tenir en haleine tout au long de ce spectacle où les corps s’entremêlent, se cherchent ou se repoussent pour mieux se saisir et s’épouser, dans un ballet toujours virtuose et souvent inattendu. Avec maestria, elle sait tirer le meilleur parti de chacun de ses interprètes, dont le bonheur de danser éclate dans chaque numéro.

Une performance physique et artistique incontestable de la part de ces jeunes gens que l’on a pu voir multiplier, outre les arabesques, les entrechats, pirouettes et autres figures classiques, les sauts périlleux, les portés et les acrobaties les plus diverses, jusqu’à construire de véritables pyramides de corps éphémères, le tout sur un rythme et une musique survitaminés.

photo89.jpg

rita.jpgLes costumes réalisés par la costumière et scénariste Margarita Povarenkina, restent indissolubles de la réussite des chorégraphies : on lui doit d’originales idées de mise en scène, où le tissu devient acteur de la danse, vivant et mouvant, support de voltes et virevoltes savantes, et partenaire à part entière des danseurs.

10003781.jpg

Les spectateurs ont particulièrement apprécié « La méduse-gorgone », où des danseurs moulés dans des justaucorps noirs semblaient vouer un culte à une déesse marine dont la robe chatoyante devenait peu à peu voile et eau tempétueuse ; « L’histoire du pharaon » momifié qui revenait peu à peu à la vie au milieu du ballet symbolique de ses servants et servantes ; Et surtout « Rester vivant », solo où un jeune homme servait une interprétation d’un Don Juan un brin vampire époustouflante, applaudie tout au long par une assemblée survoltée.

photo26.jpg

Citons également, dans des genres bien différents, « Fantasy » où deux danseuses à paillettes mènent une samba séductrice autour d’un danseur aux faux airs de Bogart, ou « Shanti », revisitation malicieuse des danses sacrées des temples hindous, ou bien encore « La Maîtresse de la montagne de cuivre » interprétée, autour d’une figure tutélaire, par de gracieux danseurs-lézards verts et mordorés, glissant et s’enroulant les uns autour des autres et sur le sol à la poursuite des sphères de métal précieux…

Il y en avait vraiment pour tous les goûts, pour peu que l’on ait le goût de la fantaisie débridée et des expériences ébouriffantes ! Car il ne fallait pas s’attendre à de traditionnelles danses Russes en venant voir cette troupe de « Dance Art Plus ».

10004571.jpg

Les spectateurs qui ont eu la chance d’assister à l’un de ces spectacles, voire les deux (la troupe a déjà ses fidèles !) ont conscience d’avoir assisté à une prestation d’une qualité exceptionnelle, d’autant plus méritoire pour ces jeunes gens qu’ils avaient fait le voyage en bus depuis la Russie les trois jours précédant leur premier spectacle français.

photo97.jpg

Ce fut en tout cas une bien belle occasion découvrir l’énergie de cette jeune génération de danseurs, héritiers très contemporains d’une grande tradition incarnée par les célèbres ballets Russes. Devant ce succès, rendez-vous est d’ores et déjà pris pour 2010, cette fois sur la grande scène du théâtre d’Hérouville Saint-Clair. (A suivre…)

E. Neveux-Domin

Dance Art Plus septembre 2008
Album : Dance Art Plus septembre 2008
Représentations de Rots et Hérouville, 27 et 28 septembre 2008. Photos A. V.
35 images
Voir l'album

lire l’article de Ouest France

quelques infos supplémentaires sur www.danceartplus.narod.ru



Cante Luta |
groupe scout derborence |
afvpaaoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faranblog
| Aider les populations des p...
| ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...