Archives pour la catégorie Logement – TCG

Immobilier : un dossier qui peut être sensible en Russie

Alors qu’une délégation (Tikhvine et oblast de Leningrad) sur le logement était en visite de travail à Hérouville, une série de faits troublants s’est produite à Moscou.

Tikhvine n’est pas Moscou, …

Carine Clément, sociologue française installée en Russie depuis le début des années 90, directrice de « l’Institut de l’Action Collective » ( IKD), défenseur actif du droit au logement, a été victime de 3 agressions en 2 semaines. Lors de la dernière, à Moscou le 13 novembre au matin, deux individus lui ont planté une seringue dans la jambe. Conduite à l’hôpital, elle serait hors de danger.

Le 13 au matin, le rédacteur en chef de la Khimkinskaya Pravda, Mikhail Beketov, militant pour la sauvegarde de la fôret de Khimki et contre la spéculation immobilière, avait été retrouvé entre la vie et la mort, roué de coups dans la cour de son immeuble.

Le 13 en fin d’après-midi, Sergueï Fedotov, leader du mouvement des petits propriétaires terriens spoliés (par des privatisations frauduleuses) de la banlieue de Moscou, a été attaqué par deux jeunes gens avec des battes de baseball. Il a réussi à s’enfuir en voiture.

Curieuse coïncidence !

 

Gestion de la propriété collective

Depuis plusieurs années la coopération dans le cadre du jumelage entre Tikhvine et Hérouville se développe dans divers domaines à caractère social : la culture, l’aide aux petites entreprises et aux personnes à capacité réduite et beaucoup d’autres.

Le projet «La gestion de la propriété collective » concerne chaque habitant de Tikhvine, qu’il soit médecin ou homme d’affaires ou retraité ou fonctionnaire. Avant tout ils sont voisins, copropriétaires des biens communs du même immeuble. La législation nationale a complètement changé les rapports dans le domaine du logement. Comment faire comprendre les particularités du nouveau Code du logement à chaque habitant de Tikhvine, leur apprendre à élaborer et prendre des décisions collectives sur la gestion collective d’immeuble, comment créer des TSG – ce sont les principaux objectifs du projet qui est financé par le Ministère de la France et va durer jusqu’en 2010. Ce projet prévoit un nombre d’actions basées sur toutes les méthodes du travail avec la population. Les Français ont beaucoup d’expérience dans ce domaine et nous sommes prêts à utiliser leurs méthodes, notamment les contacts interpersonnels, le travail avec les médias, la publication de bulletins, l’organisation de séminaires et de la formation professionnelle.

Les 26 et 27 juin 2008, le groupe de travail s’est réuni dans le cadre de ce projet à Hérouville-Saint-Clair. La première réunion a eu lieu à Moscou en 2007 avec la participation du Ministère du développement régional de la Russie, du Ministère du logement de France et des autorités locales de Tikhvine. A Hérouville Tikhvine a été représentée par le Maire de la ville, Konstantin Polnov, l’adjoint au Maire du district de Tikhvine, Alexandre Kirillov, la spécialiste en relations internationales, Elen Smirnova et la spécialiste du Centre de ressources, Irina Mednikova. Les représentants de Moscou notamment M. Sivaev (Le Fond «L’institut de l’économie municipale ») ont mentionné qu’en 1997 à Tikhvine a été organisé le « Service des consommateurs », un des premiers en Russie. C’était un premier pas vers la réorganisation du système du logement et des équipements collectifs en Russie.

p6273675b.jpg
Une des tâches les plus importantes de notre projet concerne les rapports juridiques dans le domaine du logement et sa gestion. Mais à l’aide de nos collègues français, de la Mairie de Tikhvine et du district de Tikhvine, du Centre de ressources et surtout de tous les habitants les plus actifs de Tikhvine, nous allons continuer le travail utile d’information sur la promotion des idées concernant la gestion du logement.

 

Réforme du Logement et Coopération Intercommunale

D’après l’article publié dans le journal Vibor de Tikhvine, suite à la mission de J. Deshayes et la signature du programme de coopération :

 «La réforme du logement et la coopération intercommunale»

Tel est le projet russo-français de coopération pour 2008 – 2010. C’est en fait la suite du précèdent qui a été réalisé avec succès pendant plusieurs années. Maintenant la coopération des villes jumelées sera concentrée dans le domaine de la politique du logement et la coopération intercommunale. Le projet avec la ville d’Hérouville-Saint-Clair (France) a été signé côté russe par le Maire du district et de la ville de Tikhvine, G.Huhunaishvili, le Maire de l’Administration du district de Tikhvine, O.A.Nikitine et le Maire de l’Administration de la ville de Tikhvine, K.B.Polnov. 

           pic0008.jpg

L’initiateur du projet, le conseiller en coopération non gouvernementale de la Mairie d’Hérouville-Saint-Clair, Jean Deshayes, a aussi élaboré les projets communs précédents. Pendant ces dernières années il est venu au moins 15 fois dans notre district, rencontrant les habitants, faisant connaissance avec les entreprises, étudiant le travail des organismes d’autogestion locale et des associations. Il connaît bien la situation dans notre district. Chaque projet élaboré avait pour but d’apporter une aide pratique pour aider Tikhvine à résoudre ses tâches actuelles. 

Un peu d’histoire : Le projet le plus important parmi les projets communs, «Le développement de la démocratie locale et la participation active des citoyens», a été réalisé en 2004-2005. Alors, l’objectif était de rendre la politique des organismes de l’autorité locale transparente, claire et proche des habitants, de mettre en place un système de coopération des organismes d’autogestion locale et des citoyens, les faire participer à la discussion des décisions importante pour la ville. Au cours de la réalisation du projet dans les quartiers de la ville, dans les communes rurales, on a créé des TOS (des comités d’autogestion territoriale publique), et dans des immeubles on a mis en place des sociétés de propriétaires de logements. De nouvelles associations ont été créées et ont permis aux habitants et à l’autorité locale de communiquer étroitement, d’échanger des opinions, s’écouter l’un l’autre. En particulier, nous avons donné, dans le cadre du projet international, naissance à Tikhvine au Conseil de la Jeunesse et à une série de groupements de jeunesse (« Alternative », « Vivat ! », « Start » et d’autres). Le Centre de développement des initiatives civiles et publiques est aussi le résultat de la coopération d’Hérouville et de Tikhvine. Un des axes de son fonctionnement était la gestion du fonds d’habitations et le développement des sociétés des propriétaires de logements. Dans ce but, le Centre du développement des initiatives civiles et publiques a déjà organisé les séminaires pour les militants et les organisateurs de TCG (condominiums). C’étaient les premiers pas vers la création des sociétés de propriétaires dans notre ville et dans le district. 

Un nouveau projet international a pour but de continuer ce travail avec plus d’ampleur. Il sera réalisé avec le soutien du Ministère des Affaires Etrangères et le Ministère de l’Equipement de la France, le Conseil Régional de Basse-Normandie, l’Ambassade de France à Moscou. A Tikhvine, il y a près de 600 immeubles d’habitation. Seulement 12 de ceux-ci ont la forme de gestion de copropriétaires, bien que le Code du logement de 2004 prescrive à tous les propriétaires de logements dans les immeubles d’habitation, en choisissant un des trois moyens de gestion de copropriété. Mais l’affaire se complique parce que les dirigeants de la ville ne peuvent pas encore comprendre à fond toutes les finesses de la nouvelle méthode de gestion des immeubles d’habitation. C’est pourquoi, pour le district de Tikhvine, cette participation dans ce projet est tellement importante. 

De plus la situation avec l’état technique des immeubles est très difficile, puisque la plupart de ceux-ci n’ont pas été réparés depuis 25 – 30 ans. Le budget municipal seul n’est pas capable de résoudre ce problème. Mais, pour recevoir l’aide financière du budget fédéral pour la reconstruction de l’infrastructure communale, il faut qu’il soit créé au moins 30 TCG dans le district. Telles sont les tâches qui attendent les habitants de Tikhvine (comme,d’ailleurs, les habitants des autres villes). Et l’aide de la ville jumelée est venue fort à propos. 

A Hérouville il y a près de 200 immeubles qui ont une forme de gestion analogue à la formule russe de TCG (syndics de copropriété), et les collègues de France veulent partager leur expérience, prévenir les erreurs, parler des problèmes qu’ils rencontrent et résolvent. Le programme de coopération suppose au cours de 2008-2010 d’apprendre de nouvelles formes de gestion des immeubles d’habitation aux habitants de Tikhvine et du district, aux chefs des administrations, aux députés des villages, ainsi qu’aider à organiser les sociétés de copropriétaires pour ceux qui le souhaitent.

Simultanément à la réforme du logement en Russie, à partir de 2006 on réalise la réforme administrative. La France se trouvait dans la même situation il y a 10 ans, et les spécialistes d’Hérouville ont déjà une certaine expérience dans le domaine de la coopération intercommunale. En particulier, non loin d’Hérouville il y a une intercommunalité «Coeur de Nacre», ayant une structure similaire à celle du district de Tikhvine. Ses responsables sont prêts à organiser les séminaires et le stage pour des dirigeants de Tikhvine sur ce sujet.  Un des buts du projet est de changer l’attitude des habitants de Tikhvine envers le futur, la conservation du bien immobilier, la gestion du district, d’augmenter la participation personnelle à la création des meilleures conditions de vie. Les organisateurs du projet sont persuadés que le travail à long terme et systématique avec la population peut augmenter chez les habitants l’intérêt dans la prise des décisions pour la solution de leurs problèmes essentiels.

pic0010.jpg pic0009.jpg

Rencontres à Tikhvine en mars 2007

En mission avec quatre objectifs principaux :

- prendre contact avec les associations d’amitié

- faire un point intermédiaire sur le dossier de coopération sur le logement

- maintenir les liens en place, et en particulier avec l’orphelinat

- rencontrer les élus de la ville finlandaise d’Imatra (voir article 22 mars …),

ce séjour a été très riche en rencontres :
- La toute jeune Société d’Amitié Internationale, mise en place autour de professeurs de l’école de Musique, est présidée par Marina Tsirkova (présidence tournante). Ses objectifs sont nombreux et ambitieux : conforter et développer les contacts et échanges avec les différentes villes jumelées, mettre en place des projets musicaux entre les différentes villes, mettre en place des cours de langues payants…

            1039650.jpg

Un détail amusant : j’étais le seul homme autour de cette table de dames, les deux hommes « indigènes » étant assis sur un banc en bout de salle. Il ne me semble pas que ce soit une coutume russe, mais est-ce particulier à cette association ?

        1039651.jpg1039652.jpg

- L’Association d’Amitié avec Hérouville, présidée par Margarita Shtern, a fait l’objet de trois rencontres. Une réunion de « travail » avec les membres du bureau, au cours de laquelle il a été question du fonctionnement et des projets de l’association (entre autres un concours de dessins autour des personnages d’Astrid Lindgren dont ce sera le centenaire), une rencontre avec les membres et une rencontre avec un groupe d’élèves des cours de français, en présence de leur professeur, Victor Kandalinski, aussi ancien président de l’association.

     1039685.jpg1039806.jpg1039804.jpg 

      1039820.jpg1039821.jpg1039822.jpg 

- L’Equipe de pilotage du programme logement. Le programme de coopération mis en place entre nos deux villes avance suivant le planning prévu, mais Galina Tchepara (chef de projet) et Irina Mednikova (chargée de mission logement) précisent que l’opération (voir article 22 mars : rencontre à Tikhvine) n’est pas simple et ne rencontre pas pour le moment l’assentiment de la majorité des habitants. Il faut encore informer, informer et convaincre.

         1039686.jpg

- L’Orphelinat, et sa nouvelle directrice, Irina Vladimirovna Chalagina .

         1039683.jpg

Il a été question du fonctionnement général, des besoins, mais aussi d’un projet que nous avons depuis un certain temps, et que nous espérons réaliser en 2008 : faire venir un groupe d’enfants à Hérouville. La rencontre s’est poursuivie par une visite du « Detsky Dom », au cours de laquelle j’ai pu, entre autres, admirer les travaux réalisés par les enfants (certains ayant obtenu des prix lors de concours).

      1039661.jpg1039663.jpg1039669.jpg 

      1039674.jpg1039675.jpg1039679.jpg    

Ultérieurement, lors d’une, M. Deviatkine, maire administratif du district, m’a fait part d’un grand projet en cours de gestation : celui du déménagement de l’orphelinat dans les locaux de l’ancien orphelinat de Mourmansk, situé à 8km de Tikhvine, la ville de Mourmansk (Nord Carélie) ayant souhaité rapprocher ses enfants de leur ville (située à plus de 1000km de Tikhvine). Ces locaux bien équipés, en très bon état et situés dans un cadre forestier, au bord d’un lac, offriraient aux enfant un environnement agréable, et des chambres de 2 en lieu et place des actuels dortoirs. Affaire à suivre.

De nombreuses autres rencontres ont eu lieu, qui feront l’objet d’un prochain article.

posté par A. Vivier



Cante Luta |
groupe scout derborence |
afvpaaoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faranblog
| Aider les populations des p...
| ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...