Archives pour la catégorie Télévision

Les jeunes Hérouvillais sur la 1ère chaîne de télévision russe

Les jeunes ont rempli leur contrat. La construction du banya pour un club de footballeurs handicapés de Tikhvine est maintenant couverte.

1.jpg
Les médias russes ont largement couvert l’évènement, et ПЕРВЫЙ КАНАЛ, la première chaîne russe y a consacré un reportage.

20090813162842.jpg.jpg20090813162844.jpg20090813162838.jpg

Photos  ПЕРВЫЙ КАНАЛ

Sur Arte, « Une femme à abattre »

Arte, vendredi 24 avril, 20h45

Une fiction forte et engagée, sur les traces de la journaliste russe Anna Politkovskaïa, assassinée en 2006. Avec Mélanie Doutey (Clara Sheller, Le bal des actrices).

Professeure de français, Claire vit avec Andreï, un journaliste russe exilé à Paris. Le 7 octobre 2006, jour anniversaire de Poutine, la reporter Anna Politkovskaïa est assassinée dans l’entrée de son immeuble à Moscou. Andreï était l’ami d’Anna, restée dans son pays pour résister. Il se rend aux obsèques. Mais bientôt, son téléphone ne répond plus. La peur au ventre, Claire s’envole pour Moscou à sa recherche…

Hommage à Anna Politkovskaïa
Très documentée – les scénaristes ont enquêté sur place et rencontré la rédaction de Novaïa Gazeta, le journal d’Anna Politkovskaïa -, cette fiction rend hommage à la reporter russe, l’une des rares à dénoncer les exactions commises en Tchétchénie, mais aussi à tous ceux qui risquent leur vie dans la Russie de Poutine, au nom de la liberté d’expression. Dans le sillage de Claire, amoureuse plutôt que militante, c’est toute l’âpre complexité de ce pays que le film, tourné en Bulgarie et à Moscou, révèle au fil d’une enquête qui l’entraîne jusqu’à Grozny. Aux côtés d’une vibrante Mélanie Doutey (Claire) et de charismatiques acteurs bulgares, Nino Kirtadzé, documentariste et auteure d’Il était une fois la Tchétchénie, incarne la traductrice de Claire. Un film, enfin, d’une brûlante actualité : le 19 février dernier, les accusés du meurtre d’Anna Politkovskaïa étaient acquittés faute de preuve. Quant au mobile et à l’identité du ou des commanditaires, ils n’ont toujours pas été établis. Et le 14 avril dernier, la fin de la guerre de Tchétchénie était officiellement décrétée.

unefemmeaabattre.jpg

 

Et vous pouvez terminer la soirée de manière plus détendue en regardant sur France 3 à 0h10, le magazine d’Alain Duault consacré à »L’heure Tchaïkovski ».

Sur Arte le 1er avril : Humour aux pays des soviets

Voir la politique et l’histoire des régimes soviétiques par la lorgnette du rire ! Un rêve exaucé avec ce documentaire délicieusement insolent, collision effrénée d’images d’archives, de blagues et de témoignages de ceux qui résistèrent par l’humour.
 Arte, le 1er avril, à 23h00.

Sur Arte : Noureev – From Russia with Love

Passé à l’Ouest en 1961, Noureev accédera à une renommée mondiale, mais restera toujours nostalgique du ballet du Kirov. Riche d’archives inédites, notamment sur la période russe, ce film revient sur la carrière mouvementée du danseur.

 lundi 17 mars 2008 à 22:35

Rediffusions :19.03.2008 à 03:00 et 06.04.2008 à 09:45

Noureev – From Russia with love, un film de John Bridcut
(Royaume Uni , Russie, 2007, 89mn)

Cette semaine à la télé

FRANCE 5

lundi 25, à 21h35

Mon époux, Andreï SAKHAROV, un documentaire d’Inara Kolmane

mardi 26, à 20h40

Avoir 18 ans à Moscou, un documentaire de Nina Beliaeva et Jean-Pierre Bozon

21h45

La campagne de Russie, un documentaire de Xavier Villetard

ARTE

mardi 26, à 0h05

Les aventures extraordinaires de Mr West au pays des bolcheviks, un film de Lev Koulechov

pour le reste de la journée, voir Point Fort sur les élections en Russie

Une seconde chance

Pour ceux d’entre vous qui auraient manqué le programme, Le monde selon Gazprom sera rediffusé sur Arte le 20 février à 3h00 et le 28 à 9h55, Le prisonnier du Kremlin le 24 février à 15h45 et le 28 à 11h30.

 

Point Fort : Elections en Russie sur Arte

A l’occasion des élections russes le 2 mars prochain, la chaine de télévision franco-allemande Arte a prévu un mois de programmes consacrés à la Russie : de nombreux documentaires et cinq films :
 

  • Mardi 5 février, 21h00
    THEMA: Gazprom ou la bombe G Vladimir Poutine, Premier ministre et président au conseil d’administration de Gazprom en 2008 ? Probable, car, les hydrocarbures russes sont son arme principale dans sa reconquête d’une puissance mondiale perdue depuis la chute de l’URSS. D’une enquête inédite sur le géant gazier Gazprom au dépeçage de la compagnie pétrolière Yukos, « Thema » expose les rouages de cette nouvelle économie d’État.
  • 21h00
    Le monde selon Gazprom
    Atouts, enjeux, stratégies… Entre Occident et Asie, une grande enquête inédite sur Gazprom, entreprise colossale pilotée par le Kremlin qui règne sur un tiers des réserves mondiales de gaz et affiche désormais sa volonté de puissance. 
  •  22h30
    Khodorkovsky,le prisonnier du Kremlin
    Comment le Kremlin a remis la main sur la plus florissante des compagnies pétrolières en jetant en prison son ambitieux et « trop critique » PDG, Mikhail Khodorkovsky.
    ———————————————————

Mardi 26 février: JOURNEE SPECIALE RUSSIE

  • 09h55
    Thematinée Spéciale Russie
    Les oligarques russes : de l’ascension à la chute
    Le président Poutine, qui tient le pays d’une main de fer, est entré en guerre contre les anciens hommes forts de la Russie pour leur reprendre les rênes du pouvoir.
  • 11h25
    Amber Room, Ship Parade, Bells Story
    Programmes courts autour de Saint Petersburg
  • 14h00 et 16h40
    360° – le reportage GEO
  • Mardi 26 février, 21h00: THEMA « L’après Poutine…? » Depuis plusieurs mois déjà la politique russe était dominée par la question de la succession de Vladimir Poutine. Aujourd’hui, l’affaire est réglée. Poutine a « nommé » son successeur et s’est autoproclamé futur premier ministre. Malgré des années de système Poutine où la liberté a été mise à mal, un étrange sentiment règne en Russie. Sentiment de sécurité dû, en dépit d’un
    système politique des plus opaques, au mieux économique évident dont les russes profitent depuis quelques années et qui leur fait redouter « l’après »… un après visiblement encore lointain.21h00
    Meurtres et autres petits tracas au pays de Poutine
    Dépassant « l’affaire Litvinienko », ce documentaire montre la nature profonde d’un régime dont les dérives autoritaires se précisent à l’approche des élections présidentielles de mars 2008.21h55
    Dans le sillage de l’aigle russe
    Ce documentaire explore la complexité de la situation sociale, économique et politique russe et raconte les sentiments ambigus qu’en ont les russes eux-mêmes à la veille de l’élection présidentielle de mars 2008.23h00
    Compte à rebours à Moscou (titre provisoire)
    Table ronde avec des experts et journalistes, entremêlée de reportages du journaliste et spécialiste de la Russie Stephan Kühnrich.—————————————————————–

    FILM

  • Mercredi 20 février, 21h00
    La prise du pouvoir par Vladimir Poutine
    Documentaire
  • Mercredi 20 février à 22h45
    L’exploit de l’éclaireur
    Film de Boris Barnet (URSS, 1948 – 87mn, N/B)
    En 1941, un espion soviétique doit pénétrer les lignes arrière allemandes pour s’emparer d’un pli secret.
  • Lundi 25 février à 23.30
    Les aventures extraordinaires de M. West au pays des Bolcheviks
    Film muet de Lev Koulechov (URSS, 1924, 1h35, NB)
    Une fabuleuse comédie sur les idées reçues des américains sur l’Union Soviétique. Lev Koulechov crée le « Laboratoire expérimental », véritable pépinière de talents dans la technique du montage, dont allaient être issus quelques-uns des principaux cinéastes soviétiques.
  • Mercredi 27 février à 22h45
    Polumgla, un village pendant la guerre
    Film d’Artem Antonov (Russie/Italie/Allemagne, 2005 – 101mn)
    Hiver 1944 : le jeune sous-officier Grigori Anokhin éprouve une haine profonde contre les Allemands. Il veut continuer à combattre l’ennemi, car la guerre lui a volé sa jeunesse…
  • Mercredi 5 mars à 22h45
    Koktebel
    Film de Boris Khlebnikow et d’Aleksei Popogrebsky (Russie, 2003 – 105mn)
    Avec : Gleb Pouskepalis, Igor Tchemevilch, Vladimir Kucherenko, Agrippina Siekiova, Alexander Ilyin, Eugenij Sylyi.
    Un père quitte Moscou avec son fils de 11 ans pour le bord de la mer Noire. Il est ingénieur et vient de perdre sa femme et son emploi. Ils voyagent au gré du hasard. Sans aucun moyen, s’arrêtant de temps à autre au fil des rencontres.

—————————————————————

DOCUMENTAIRES

  • Jeudi 28 février à 00.35
    Durakovo, le village des fous
    Documentaire de Nino Kirtadze
    Version longue du documentaire Au nom de Dieu, du tsar et de la patrie, diffusé le 9 octobre 2007 dans le cycle documentaire Démocratie pour tous ? Quinze ans après la chute du régime soviétique, on peaufine en Russie le concept de « démocratie dirigée ». La réalisatrice Nino Kirtdazé a trouvé la terre d’élection de ce modèle fort peu libéral au village de Durakovo.
  • Dimanche 2 mars à 17.45
    Cuisines des terroirs : La Russie
    Le dimanche de Pâques, à Soukhonogovo, à 350 km au nord de Moscou, le pope bénit les mets apportés par ses fidèles. En particulier deux desserts traditionnels : la paskha (une pyramide de fromage blanc, de noix et de fruits candis) et le koulitch (une brioche au levain dont la forme évoque le mont Golgotha)…

——————————————————————

INFORMATION

  • Dimanche 2 mars à 19h00
    ARTE Info Spécial Elections en Russie
    William Irigoyen commente les résultats des élections présidentielles avec des spécialistes de la Russie.

informations arte

Viktoria Mullova sur Arte

Viktoria Mullova, entre perfection et liberté, de Claudia Willke 

Lundi 4 février, à 23h15, Arte propose un document rare sur la violoniste Viktoria Mullova. Tourné en 2004, le film montre le retour de Viktoria Mullova en Russie (qu’elle a quittée 21 ans plus tôt) pour une série de concerts. La réalisatrice, Claudia Wilke, la suit pendant sa tournée.

                   viktoriamullova.jpg

Le voyage dans le passé permet de resituer son parcours artistique. Si elle débuta au sein de l’école russe (elle fut l’élève de Kogan et Bronine), centrée sur la technique, elle apprit à l’oublier pour trouver son style propre – un violon sans fioritures, tout en finesse et en élégance.

Ce document sera rediffusé sur Arte le 11 février à 8h00.

 

Voici venir l’orage

A partir de mardi 29, à 20h50 sur France 2, et pour 3 mardis, Nina Companeez nous conte l’histoire mouvementée de sa famille (russe) à travers le XXe siècle  : fuite devant les bolcheviks, car bourgeoise, fuite devant le nazisme, car juive…

                  episode16.jpg

Nina Companeez, 70 ans, habituée des grandes sagas historiques à la télévision, avait d’abord eu l’idée d’écrire un livre de souvenirs. France 2 lui a proposé d’en faire un téléfilm:
« J’ai alors eu l’idée d’en faire un récit à la première personne, adressé à mes enfants et petits-enfants. Une histoire contemporaine, en quelque sorte, qui sortirait du carcan du film en costumes. »
Le destin de 3 femmes de 1900 à 1947, avec Anouk Grinberg, Natacha Regnier, Anne Brochet, Velentine Varela…

Sur France 2, le lundi 3 décembre 2007, à 23h15

Un oeil sur la planète, consacré à la Russie.

 Au sommaire: «Fiers d’être russe?». La popularité du président russe tient à la fierté retrouvée de la population, qui gratifie Poutine d’avoir rendu son prestige à la Russie. – «De l’or sous les pieds». Khanty-Mansiysk est la vitrine d’une Russie qui se découvre riche: 60 % du pétrole russe sont en effet extraits de ce sous-sol, en Sibérie occidentale. – «Un tsar sous influence?». Vladimir Poutine a fait sa carrière au KGB avant de rejoindre la mairie de Saint-Pétersbourg, puis l’administration présidentielle. – «La flamme de la résistance». Il faut être courageux pour s’opposer aujourd’hui au Kremlin. Malheur à celui qui ose déranger l’hégémonie de Poutine. – «Vivre à 101 kilomètres de Moscou».

90 minutes de reportages.



Cante Luta |
groupe scout derborence |
afvpaaoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faranblog
| Aider les populations des p...
| ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...